Au sommaire du numéro de Sciences et Avenir (février 2017) : « Pourquoi il faut faire des maths ? »

Avec les mathématiques, le monde vire au manichéen. Il y a ceux qui se souviennent des souffrances endurées devant le théorème de Pythagore, les triangles semblables ou la résolution d’une équation du second degré. Cependant les maths peuvent commencer comme un jeu qui délie subtilement le cerveau, nous tous et toutes étant parfaitement capables d’y entrer grâce à notre « zone des maths », il est alors temps de s’apercevoir de leur rôle majeur. En effet, tous les secteurs en plein développement font appel à elles aujourd’hui (2,4 millions d’emplois en France dépendent des maths.)

Pour plus d’informations sur cet article cliquez-ici